La sonde Huysmans partira pour Titan en 2020

Fruit d’une collaboration de trois ans entre le laboratoire de recherche en propulsion du MIT (Massachusetts Institute of Technology) et le département de littérature européenne de l’Université de l’Illinois, la sonde Huysmans devrait partir pour Titan (NDLR : le plus gros satellite de Saturne) au début de l’année 2020. « C’est un programme assez simple », explique le professeur Dewey C. Braden, qui a dirigé le projet au sein du MIT. « Nous avons plus ou moins repris les spécifications de la sonde Huygens, lancée en 1997, qui avait plus ou moins accompli la même mission. »

Ici s’arrêtent toutefois les ressemblances. Là où Huygens avait pour objectif d’analyser l’atmosphère de Titan, Huysmans va se contenter d’atterrir dans un bruit sourd, et de diffuser des messages dans lesquels elle évoquera sa solitude et comparera Titan à un monastère. « La lumière est bien plus faible sur Titan que sur Terre en raison de sa distance avec la Soleil, mais grâce à nos hauts-parleurs basse consommation et nos panneaux solaires ultra-performants, nous espérons que Huysmans pourra continuer à se plaindre pendant une bonne soixantaine d’années. »

Agar